Accueil TechnologiesInternet Astuces pour rédiger une introduction percutante

Astuces pour rédiger une introduction percutante

par Jessi
255 vues
introduction web

En rédaction web, l’introduction demeure le fer de lance du contenu. Les premières lignes intéressantes et particulièrement ficelées invitent les internautes à continuer la lecture, ce qui augmente le taux de rebond de l’article. Par contre, uneentrée paraissant fade leur pousse à fermer automatiquement l’onglet pour passer à un autre. Capter l’attention des lecteurs en quelques est donc le principal but dans la conception de cette partie du texte. Trouvez dans ce guide des astuces pour rédiger une introduction qui éveille la curiosité et donne envie de connaitre la suite.

Présenter l’accroche parfaite

L’introduction d’un contenu web doit procurer de l’alchimie dès la première phrase,que ce soit dans le contenu ou dans l’énonciation. Pour ce faire, elle peut contenir un fait, des statistiques, une citation, une anecdote, un chiffre, etc. C’est également dans cette première partie quele rédacteur doit imposer le ton du texte selon l’identité et l’image de l’entreprise ou du particulier propriétaire du site. Il peut par exemple adopter l’humour ou le langage imagé. Quant à la forme, rédiger une introduction percutante consiste à utiliser un mot choc ou incitant comme « imaginez » « rappelez-vous que » et « savez-vous que ». On peut aussi commencer par une question, une métaphore ou un exemple.

Appliquer la technique de la pyramide inversée

Aussi connue sous le nom d’entonnoir, il s’agit d’une approche qui consiste à présenter les informations principales directement au début du texte. C’est par la suite que le texte se déroule pour donner des précisions supplémentaires. Autrement dit, la méthode de la pyramide inversée présente au lecteur toutes les informations qu’il est venu chercher dès la première phrase ou le premier paragraphe. Elle se dédie particulièrement pour aux sujets techniques, précis ou spécialisés. L’objectif est donc de situer efficacement la problématique traitée.

Toutefois, la méthode de la pyramide inversée dispose d’un risque qui se situe dans l’abandon de la lecture par le visiteur après l’introduction site car il a déjà trouvé ce qu’il cherche. En outre, elle ne convient pas àtoutes les thématiques. Si par exemple l’article contient des listes ou des suites de conseils, il est clair que l’application de la technique est impossible.

Adopter la bonne longueur

Il conseillé de rédiger une introduction qui fait un cinquième de la longueur de l’article, soit un ou deux paragraphes de 3 à 4 lignes pour un texte oscillant entre 600 et 700 mots. Ainsi, lerédacteur peut présenter le contexte, annoncer le thème et montrer la problématique sans trop en dévoiler et sans être trop vague. Une introduction trop longue risque d’alourdir le contenu et couper l’envie de lire la suite. Par contre, une autre très courte ne peut pas mettre les lecteurs dans le bain.  

Il ne s’agit pas toutefois d’une règle obligatoire. Dans le cas où la rédaction a plus de mots dans sa rédaction, elle peut faire en sorte que la taille soit proportionnelle à celle de l’ensemble de l’article. Le plus important est de présenter les essentiels tout en gardant des mystères.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies