Accueil Société Quelles sont les compétences pour être animatrice dans une crèche ?

Quelles sont les compétences pour être animatrice dans une crèche ?

par Jessi
303 vues
crèche

L’animatrice en crèche joue un rôle important dans l’épanouissement des enfants de bas âge. Afin d’assurer ses missions quotidiennes, elle doit avoir des qualités personnelles et des connaissances académiques adaptées à ses attributions. Découvrez ci-après toutes les compétences dont elle doit faire preuve pour exercer son métier dans les règles de l’art.

Un certificat d’aptitude professionnelle est obligatoire

Boulogne-Billancourt est la plus peuplée des communes franciliennes après Paris, sa métropole voisine. Sur le plan économique, elle abrite plus de 13 000 entreprises, une réalité qui fait d’elle le premier parc d’activités de l’Île-de-France après la capitale. De nombreux jeunes diplômés y postulent chaque année dans le secteur tertiaire, mais des milliers de personnes sont en train de chercher  une creche boulogne billancourt professionnelle pour y travailler. Si certaines veulent travailler en tant que puéricultrices ou aides-maîtresses, d’autres quant à elles visent le poste d’animatrices. Et pour ce faire, il faut obligatoirement l’une des qualifications suivantes :

  • Certificat d’Aptitude Professionnelle/Accompagnant Éducatif Petite Enfance ou CAP/AEPE
  • Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture ou DP AP de niveau V
  • Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Éducation Populaire et du Sport ou BP JEPS de niveau IV.

Ces certificats attestent en effet que la personne maîtrise tout le savoir-faire nécessaire à l’accueil et la garde des jeunes enfants, et qu’elle peut travailler dans une crèche, aux côtés des autres professionnels de la petite enfance.

Les aptitudes complémentaires sont aussi importantes

Une animatrice en crèche dans les Hauts de Seine ou ailleurs doit avoir des aptitudes additionnelles qui lui permettent de mener à bien ses missions. En plus de son diplôme ou de son certificat, elle doit ainsi savoir :

  • Travailler en équipe tout en respectant le règlement intérieur de l’établissement.
  • Anticiper les réactions des enfants par rapport à n’importe quelle situation qui se présente.
  • Encadrer les enfants de la crèche, sous la responsabilité de la directrice.
  • Assurer les soins quotidiens des enfants.
  • Effectuer les gestes de premiers secours si besoin.
  • Connaître les règles de bases en matière d’hygiène des enfants, de zéro jusqu’à 3 ans.
  • Avoir le sens de la responsabilité, veiller à la sécurité et au bien-être de chaque enfant.
  • Maîtriser les stades de développement des tout-petits, tant sur le plan physique que psychologique, émotionnel ou comportemental.
  • Savoir organiser les activités d’éveil en fonction de l’âge des enfants.

Les qualités personnelles sont à mettre en avant

Si les parents choisissent la crèche comme mode de garde pour leurs enfants, c’est qu’ils ont confiance en tout le personnel qui y travaille. Il appartient donc à ce dernier de faire preuve de professionnalisme pour mériter ce crédit qui lui est accordé. Voilà pourquoi, mises à part les compétences académiques, l’animatrice devrait également avoir les qualités personnelles suivantes :

  • Être gentille, compréhensive, souriante (devant les parents, mais surtout devant les enfants).
  • Faire preuve d’empathie vis-à-vis des enfants.
  • Être flexible au niveau des horaires, car des décalages de quelques minutes à quelques heures peuvent avoir lieu en cas d’imprévu par rapport au planning des parents.
  • Savoir garder son calme et avoir une bonne maîtrise de soi en cas de cris, de pleurs, de bagarres, etc.
  • Avoir de bonnes capacités relationnelles : ouverte au dialogue, être accueillante, parler dans un ton agréable (sans agressivité ni faux-semblant).
  • Avoir un esprit de créativité (jeux, danses, chants, animations diverses).
  • Être à l’affût des nouveautés concernant le divertissement des enfants (déguisements, face painting, etc.).
  • Être dynamique, méticuleuse, organisée, persévérante, proactive, courtoise, rigoureuse, soignée, endurante, intègre, etc.

L’animatrice en crèche et l’agent spécialisé des écoles maternelles : quelle différence ?

Ces fonctions tournent toutes les deux autour de la prise en charge des enfants de bas âge. Ce qui différencie l’animatrice en crèche, c’est le fait qu’elle est orientée exclusivement vers les rôles d’animation. Les activités qu’elle propose sont toutes ludiques, mais elle n’intervient ni sur le plan technique ni sur le plan pédagogique de l’établissement. Elle est sollicitée dans l’aménagement des espaces en fonction des projets d’animation à mettre en place, et peut servir de relais d’informations entre le personnel de la crèche et les parents.

Être animatrice en crèche ne s’improvise pas. Il faut disposer des compétences académiques requises pour exercer le métier et avoir les qualités personnelles nécessaires pour assurer le bien-être des enfants.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies